Soirée des Vœux Prysmian 2018

Soirée des Vœux Prysmian 2018

Categories: Corporate

24 Jan 2018

Jeudi 18 janvier 2018, Prysmian accueillait près de 400 invités, clients et partenaires, à l’Automobile Club de France (Paris 8ème) pour les Vœux 2018 de Laurent Tardif, Président Prysmian Group Europe du Sud. L'occasion de brosser un bilan de l’année 2017 et les perspectives pour 2018.

En 2017, les sociétés Prysmian et Draka basées en France ont réalisé :

  • Près de 90 000 tonnes de câbles d’énergie,
  • Plus de 13 millions de KM de Fibres Optiques Telecom, chiffre en augmentation de près de 30 %
  •  Au total un chiffre d’affaires qui dépasse les 800 M €

 

« Rappelons également que cette année encore, plus de 95 % des câbles que nous avons vendu en France ont été fabriqués dans nos usines en France, et que le reste de notre production française qui a été exportée notamment en Europe a représenté 40 % de notre production totale aussi bien en câbles d’énergie qu’en câbles télécom. Nos usines sont bien sûr labellisées CABLE de FRANCE », souligne M. Tardif.

Concernant le marché des câbles télécom à fibres optiques FTTH, Prysmian s’est inscrit dans les objectifs du Plan France THD. Le Groupe a également continué et continuera d’investir en France pour accompagner ses clients opérateurs, collectivités, et installateurs, notamment sur les sites de Douvrin, à coté de Lens, et de Calais.
Au-delà du câble à fibre optique, la connectivité FTTH devient de plus en plus importante, et des investissements ont également été réalisés dans les usines de Chavanoz, à coté de Lyon, et de Menzel, en Tunisie. 

Sur le marché des câbles d’Energie, M. Tardif rappelle que « depuis le 1er Juillet 2017, toutes nos productions de câbles de construction sont conformes à la Règlementation des Produits de Construction (RPC) et correspondent aux recommandations du guide SYCABEL qui permet à chaque utilisateur de choisir le type de câbles avec la catégorie appropriée, en fonction de l’installation qu’il a à réaliser. »

En prévision de la demande liée au « Grand Carénage », Prysmian a développé une gamme complète des câbles spéciaux K1 à K3 pour environnement nucléaire. 

Quant au marché des réseaux électriques, il est resté actif et soutenu en volume pour la Moyenne Tension durant l’année 2017. Grâce au nouveau câble MT à Enterrabilité Directe Renforcée, permettant un meilleur bilan carbone sans sable et avec un nombre réduit d’engins de manutention, Prysmian a réalisé de nombreux chantiers.
En parallèle, les investissements pour regrouper la production des matériels de raccordement MT s’est poursuivi sur le site de Cornimont, dans les Vosges.

Pour le transport d’énergie Haute Tension, l’année 2017 a été particulièrement dynamique : suite à la réalisation de la liaison INELFE reliant la France à l’Espagne, 1ère mondiale pour une interconnexion terrestre CC, le Groupe poursuit cette année la production des câbles THT CC 320 kV dans son usine de Gron, dans l’Yonne, et prépare l’installation de la liaison Piémont-Savoie reliant l’Italie et la France.
En 2018, de nouveaux projets seront lancés comme la fabrication de câbles CC pour IFA2, l’installation des câbles 320 kV CC dans le tunnel sous la manche Eleclink, ou encore, la fabrication et l’installation de la boucle 90 kV de Tahiti.

Enfin, l’activité Aéronautique continue de se développer et de nouveaux investissements sont en cours sur le site de Ste Geneviève dans l’Oise pour suivre l’évolution de la demande des grands constructeurs ainsi que de leurs fournisseurs.

 « Nos prévisions pour l’année 2018 sur le marché Français sont un peu plus optimistes que d’habitude malgré les incertitudes que nous connaissons tous dans notre pays. Nous nous attacherons donc encore à améliorer nos coûts industriels dans tous les secteurs de notre société » conclue Laurent Tardif.